Les monnaies locales, un moyen efficace pour lutter contre la spéculation financière et les délocalisations ?

Voilà maintenant sept ans que la première monnaie locale complémentaire, l’Abeille, a été lancée en France. Créées après la crise financière pour encourager l’économie locale et les bonnes pratiques environnementales, dynamiser les territoires tout en freinant la spéculation, elles sont aujourd’hui plusieurs dizaines en France. Une première carte de paiement a même été lancée en Eusko, la monnaie locale du Pays Basque. D’autres villes et régions, en Angleterre ou en Allemagne, connaissent aussi un essor de ces monnaies citoyennes. En France, le ministère de l’Economie et des Finances va-t-il encourager cette innovation ou l’entraver ?

SOURCE & suite @ https://www.bastamag.net/Les-monnaies-locales-un-moyen-efficace-pour-lutter-contre-la-speculation

David Cayla : « Distribuer une allocation universelle sans toucher au marché ne changera rien aux rapports de force »

Le revenu de base s’invite actuellement dans tous les débats citoyens, à commencer par Nuit debout. Son idée : verser un revenu à chaque citoyen, de façon inconditionnelle et non liée au travail, et pour toute la vie. « Utopie révolutionnaire » pour les uns, « roue de secours du capitalisme » pour les autres, il crée des lignes de fracture dans plusieurs courants politiques, mais aussi des amitiés surprenantes. Jeunes écologistes et think-tanks libéraux, tous deux favorables au revenu de base, ne se démarquent que secondairement sur les modalités de sa mise en œuvre. David Cayla, maître de conférences en économie à l’université d’Angers et membre des économistes atterrés, apporte le regard d’un hétérodoxe sur les limites de cette idée en vogue.

SOURCE & suite @ https://www.les-crises.fr/david-cayla-distribuer-une-allocation-universelle-sans-toucher-au-marche-ne-changera-rien-aux-rapports-de-force-par-frederic-santos/

Les « boites noires » de la loi renseignement semblent désormais fonctionnelles

Plus de deux années après leur création dans la loi, les équipements permettant aux services de renseignement d’analyser de grands volumes de données semblent fonctionnels.

Lors d’un colloque organisé par l’université de Grenoble ce mardi 14 novembre, Francis Delon, le président de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement – ou CNCTR – a déclaré que les « boites noires » étaient à présent opérationnelles, et ce depuis environ un mois.

Ces équipements, surnommés ainsi pendant les débats sur la loi renseignement, doivent permettre aux services de renseignement d’analyser de grands volumes de données afin de détecter toute trace d’une menace terroriste… et c’est tout ce qu’on sait, officiellement.

SOURCE & suite @ http://pixellibre.net/2017/11/boites-noires-de-loi-renseignement-desormais-fonctionnelles-cnctr/

Discours de la servitude volontaire

 

Discours de la servitude volontaire

par Étienne de La Boétie (1530-1563)

Rédigé entre 1546 et 1555

Publié entre 1574 et 1576

« Il n’est pas bon d’avoir plusieurs maîtres ; n’en ayons qu’un seul ; qu’un seul soit le maître, qu’un seul soit le roi. »

Voilà ce que déclara Ulysse en public, selon Homère.

S’il eût dit seulement : « Il n’est pas bon d’avoir plusieurs maîtres », c’était suffisant. Mais au lieu d’en déduire que la domination de plusieurs ne peut être bonne, puisque la puissance d’un seul, dès qu’il prend ce titre de maître, est dure et déraisonnable, il ajoute au contraire :

« N’ayons qu’un seul maître… »

SOURCE & suite @ https://levilainpetitcanard.be/articles/actu/discours-de-la-servitude-volontaire_1078560841