Revenu citoyen et partage de l’emploi

Pour une société plus juste, plus conviviale et plus efficace sur le plan économique et écologique ?

Cet article est proposé par Patrick Colin de Verdière, membre du Collectif Roosevelt et gestionnaire du site www.descitoyensalassemblee.fr, qui défend un autre projet de société.

La problématique

L’emploi se raréfie de manière régulière, dans toutes les sociétés industrialisées, depuis des décennies, du fait du développement continu des systèmes de mécanisation,  d’automatisation, d’informatisation et de robotisation. Ce mouvement commencé dans les années 60 se poursuit, s’accélère avec les progrès de l’informatique, et concerne de plus en plus de champs de l’activité économique. Dans le même temps, la main d’œuvre disponible, avec une population française encore en augmentation, n’a jamais été aussi nombreuse et qualifiée. Il est urgent de proposer un nouveau contrat social qui réponde, dans ce contexte inédit, au besoin d’assurer à chaque citoyen un revenu décent et une reconnaissance sociale par l’insertion professionnelle et citoyenne.

SOURCE & suite @ http://revenudebase.info/2017/11/22/revenu-citoyen-partage-de-lemploi/

Les monnaies locales, un moyen efficace pour lutter contre la spéculation financière et les délocalisations ?

Voilà maintenant sept ans que la première monnaie locale complémentaire, l’Abeille, a été lancée en France. Créées après la crise financière pour encourager l’économie locale et les bonnes pratiques environnementales, dynamiser les territoires tout en freinant la spéculation, elles sont aujourd’hui plusieurs dizaines en France. Une première carte de paiement a même été lancée en Eusko, la monnaie locale du Pays Basque. D’autres villes et régions, en Angleterre ou en Allemagne, connaissent aussi un essor de ces monnaies citoyennes. En France, le ministère de l’Economie et des Finances va-t-il encourager cette innovation ou l’entraver ?

SOURCE & suite @ https://www.bastamag.net/Les-monnaies-locales-un-moyen-efficace-pour-lutter-contre-la-speculation

David Cayla : « Distribuer une allocation universelle sans toucher au marché ne changera rien aux rapports de force »

Le revenu de base s’invite actuellement dans tous les débats citoyens, à commencer par Nuit debout. Son idée : verser un revenu à chaque citoyen, de façon inconditionnelle et non liée au travail, et pour toute la vie. « Utopie révolutionnaire » pour les uns, « roue de secours du capitalisme » pour les autres, il crée des lignes de fracture dans plusieurs courants politiques, mais aussi des amitiés surprenantes. Jeunes écologistes et think-tanks libéraux, tous deux favorables au revenu de base, ne se démarquent que secondairement sur les modalités de sa mise en œuvre. David Cayla, maître de conférences en économie à l’université d’Angers et membre des économistes atterrés, apporte le regard d’un hétérodoxe sur les limites de cette idée en vogue.

SOURCE & suite @ https://www.les-crises.fr/david-cayla-distribuer-une-allocation-universelle-sans-toucher-au-marche-ne-changera-rien-aux-rapports-de-force-par-frederic-santos/

Les « boites noires » de la loi renseignement semblent désormais fonctionnelles

Plus de deux années après leur création dans la loi, les équipements permettant aux services de renseignement d’analyser de grands volumes de données semblent fonctionnels.

Lors d’un colloque organisé par l’université de Grenoble ce mardi 14 novembre, Francis Delon, le président de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement – ou CNCTR – a déclaré que les « boites noires » étaient à présent opérationnelles, et ce depuis environ un mois.

Ces équipements, surnommés ainsi pendant les débats sur la loi renseignement, doivent permettre aux services de renseignement d’analyser de grands volumes de données afin de détecter toute trace d’une menace terroriste… et c’est tout ce qu’on sait, officiellement.

SOURCE & suite @ http://pixellibre.net/2017/11/boites-noires-de-loi-renseignement-desormais-fonctionnelles-cnctr/

« Astérix et la transitalique » : peuples, nationalismes et construction européenne

Le droit et la bande dessinée ne s’ignorent pas ! La fantaisie du neuvième art permet, par exemple, de se référer aux deux volumes de chroniques diplomatiques de Quai d’Orsay, abordant les débats au Conseil de sécurité de l’ONU ayant précédé l’intervention américano-britannique en Irak en 2003, aux aventures de Tintin (Le Lotus bleu et la tribune de la Société des Nations) ou bien encore à celles d’Astérix le Gaulois. Dans l’album Astérix chez les Helvètes, les Gaulois se cachent ainsi dans le Palais des Conférences internationales, allusion au Palais des Nations de l’ONU à Genève.

Le 37e album des aventures d’Astérix et Obélix, Astérix et la transitalique, a pour thème une course de chars à laquelle participent les deux irréductibles Gaulois, avec pour adversaires une dizaine d’équipages représentant les peuples de l’époque – romains, italiques et barbares. Elle est organisée par le sénateur Lactus Bifidus, accusé de financer ses orgies avec les fonds publics destinés à l’entretien des voies romaines, détériorées par d’innombrables nids de poule.

Ce décor planté, une première remarque s’impose :

Source : « Astérix et la transitalique » : peuples, nationalismes et construction européenne

Réglons le problème du chômage | Grise Bouille

Bon, voilà, je croyais finir la semaine tranquillement, et PAF ! Gattaz sort une énormité. Alors bon, c’était l’occaz de parler un peu de notre assurance chômage. Parce qu’en fait, je crois qu’en général, on ignore pas mal de trucs dessus (par exemple, vous saviez que c’était une association loi 1901 qui la gérait ?). Je ne garantis pas un article sans mauvaise foi ni exagérations, mais comme je ne raconte pas non plus n’importe quoi, vous pouvez retrouver les sources en bas.

Source : Réglons le problème du chômage | Grise Bouille

Le Parlement européen échoue à protéger notre vie privée | La Quadrature du Net

Bruxelles, 19 octobre 2017 — Le Parlement européen vient d’adopter sa position sur le règlement ePrivacy. Elle n’est pas bonne. Les pires mesures exigées par les géants de l’Internet ont été repoussées, mais les partis politiques se disant « pro-vie privée » ont échoué à toutes les rejeter. Les libéraux, la « gauche » européenne et les verts ont perdu de vue nos droits fondamentaux, égarés dans d’absurdes tentatives de trouver des compromis à n’importe quel prix.

Les partis se disant « pro-vie privée » (les libéraux d’ALDE, la « gauche » européenne S&D et les Verts) ont perdu des mois à négocier avec la droite régressive (EPP et ECR), espérant obtenir d’elle des compromis inatteignables. À la dernière minute (avant-hier), la droite régressive a enfin quitté la table des négociations, créant l’opportunité de voir apparaître un texte raisonnable. Cette opportunité n’a pas été saisie : les eurodéputés qui prétendent défendre notre vie privée n’ont même pas essayé d’améliorer le projet de règlement, se préoccupant uniquement de gagner le vote d’aujourd’hui. Honte à eux.

Source : Le Parlement européen échoue à protéger notre vie privée | La Quadrature du Net

De la nécessité d’un socle théorique pour le revenu de base

Dans un article intitulé « Le revenu universel est-il juste ? », Floran Augagneur, philosophe, pose la question, d’une part, de savoir « pourquoi l’idée du revenu de base dépasse les clivages idéologiques classiques » et, d’autre part, « pourquoi elle trouve des adversaires et des partisans au sein de chaque famille idéologique ».

Sans prendre une quelconque position en faveur ou en défaveur du revenu de base, celui-ci suggère l’utilisation d’une grille de lecture directement inspirée de la philosophie morale.

A la question posée dans son titre lui-même, cet article esquisse une argumentation qui met en évidence la nécessité de l’ancrage de l’idée du revenu de base dans une architecture théorique, donc de la définition de principes forts. En voici un résumé.

Source : De la nécessité d’un socle théorique pour le revenu de base

Terrorisme : la nouvelle loi française alarme des experts en droits de l’homme de l’ONU – Politique – Numerama

Le projet de loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme préoccupe deux experts en droits de l’homme de l’ONU, qui ont adressé un courrier au gouvernement pour lui rappeler de respecter les engagements internationaux de la France.

Pour un pays qui proclame que la « défense des droits de l’Homme fait partie de son identité  », c’est une critique fâcheuse. Alors que l’Assemblée nationale a commencé à examiner le projet de loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, deux experts des Nations unies ont jugé bon d’écrire au gouvernement pour lui rappeler qu’il serait quand même appréciable que la France « honore ses engagements et obligations internationaux en matière de droits de l’homme ».

Source : Terrorisme : la nouvelle loi française alarme des experts en droits de l’homme de l’ONU – Politique – Numerama

Lancement de la campagne ePrivacy, agissons ! | La Quadrature du Net

Dans deux semaines, le Parlement européen prendra un vote décisif pour notre vie privée en ligne. Analyse de nos communications (email, SMS, téléphone, usage d’Internet), pistage en ligne et géolocalisation : si nous ne faisons rien, telle est la surveillance que toute entreprise pourrait mettre en place pour de simples motifs économiques et sans notre consentement. La Quadrature du Net lance une campagne de sensibilisation et de mobilisation populaire : eprivacy.laquadrature.net.

Source : Lancement de la campagne ePrivacy, agissons ! | La Quadrature du Net