Charlotte Marchandise-Franquet

Charlotte Marchandise-Franquet est la candidate citoyenne élue à LaPrimaire.org, la première primaire hors des partis.
Entre avril et décembre 2016, près de 125 000 personnes se sont inscrites sur le site de LaPrimaire.org pour élire un.e candidat.e à l’élection présidentielle issu.e de la société civile, et proposer une alternative aux logiques des partis traditionnels.

Charlotte a remporté le 31 décembre 2016 cette primaire en ligne, ouverte à tous, 100% citoyenne et démocratique. Son élection est le résultat d’un appel à voter pour un projet de société positif, humaniste, et partagé.

L’élection présidentielle de 2017 est l’occasion d’imaginer et d’écrire Demain.
Autour de Charlotte, nous nous sommes posé la question ensemble : quel avenir voulons-nous bâtir, et de quelle façon ?

Un projet de société humaniste à construire ensemble

Cette campagne, c’est la vôtre, si vous l’aidez, elle réussira !

Charlotte Marchandise-Franquet est la candidate citoyenne élue

à LaPrimaire.org, la première primaire hors des partis.

Pour qu’elle puisse faire campagne, elle a besoin de votre soutien !

Pour que ce projet puisse être présenté dans le cadre de l’élection présidentielle 2017, Charlotte Marchandise doit réunir 500 parrainages, et pour cela elle a besoin de vous !

 


SOURCES & + d’infos @ http://charlotte-marchandise.frCharlotte Marchandise-Franquet

& http://charlotte-marchandise.fr/le-programme-un-projet-de-societe-humaniste-a-construire-ensemble/


Il y a pas mal de choses très intéressantes dans son programme … y compris le revenu de base !

#JLMHologramme

MÉLENCHON : Double meeting à Lyon et Paris #JLMHologramme

Diffusé en direct le 5 févr. 2017

Le dimanche 5 février 2017, Jean-Luc Mélenchon a tenu un double meeting à Lyon et Paris. Il était présent à Lyon et son hologramme a été diffusé en direct à Paris. Ce double meeting a rassemblé 18 000 personnes et plus de 60 000 personnes l’ont suivi en direct sur nos réseaux-sociaux. Dans son discours, Jean-Luc Mélenchon a détaillé les sept axes programmatiques de la France insoumise : 6e République, partage des richesses, planification écologique, sortie des traités européens, indépendance de la France au service de la paix, progrès humain, nouvelles frontières de l’humanité. Il a en particulier détaillé ce dernier point en présentant nos proposition sur la mer, l’espace et le numérique. Bon visionnage !

***RETROUVEZ JEAN-LUC MÉLENCHON SUR***
– Le site de campagne : http://www.jlm2017.fr
– Le blog : http://melenchon.fr
– Facebook : https://www.facebook.com/jlmelenchon/
– Twitter : https://twitter.com/JLMelenchon
– Snapchat : @MelenchonJL
– Instagram : https://www.instagram.com/jlmelenchon/
– Google+ : https://plus.google.com/+jlmelenchon
– Linkedin : http://linkedin.com/in/jlmelenchon
– Periscope : https://www.periscope.tv/JLMelenchon


Il y a pas mal de choses très intéressantes dans son programme … il n’y manque que le revenu de base (cependant, il n’en est pas très loin …) !

Bonus @ Numérique et tech : les 9 propositions clés de Jean-Luc Mélenchon

& M. Mélenchon, acceptez-vous de rencontrer le Mouvement Français pour un Revenu de Base ?

» Lawrence Lessig : “La segmentation du monde que provoque Internet est dévastatrice pour la démocratie”

Pour le professeur de droit à Harvard et penseur du net, il y a urgence à reconstruire des espaces communs de discussion.

C’est avec une certaine inquiétude que Lawrence Lessig observe comment Internet est à la fois un outil fantastique et ce qui a renforcé la crise démocratique. Professeur de droit à Harvard, constitutionnaliste réputé, Lawrence Lessig est l’un des premiers penseurs du web. Dès les années 1990, il a réfléchi aux liens entre Internet et la démocratie. C’est à lui que l’on doit les licences “creative commons” (pour la mise à disposition d’oeuvres en ligne). Et la publication, en 2000, d’un texte devenu classique de la littérature numérique “Code is law” [“le code, c’est la loi”]. Il y expliquait qu’avec la numérisation de nos sociétés, le programme informatique était amené à faire loi. 16 ans, plus tard les algorithmes sont partout dans nos vies.

Source : » Lawrence Lessig : “La segmentation du monde que provoque Internet est dévastatrice pour la démocratie”

2017, le monde en quatre espérances

Le monde en ce début de l’année 2017 est un champ de ruines et, en de nombreuses régions, un charnier à livre ouvert. Pour les historiens futurs, s’il s’en trouve encore, l’année qui vient de s’achever apparaîtra comme un tournant tragique de l’histoire mondiale, un de ces moments où la vision du gouffre n’a jamais été aussi proche. Le monde n’est jamais apparu, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, malgré les risques de cataclysme de la Guerre froide, comme aussi dangereux tant pour la paix que pour les valeurs de droit et de liberté. Nous n’avons jamais eu autant besoin de dirigeants dotés d’un sens historique et de principes.

Source : 2017, le monde en quatre espérances

Laprimaire.org, une expérience de démocratie | ploum.net

Étymologiquement, la démocratie signifie le pouvoir par le peuple. Elle s’oppose à l’aristocratie où le pouvoir est détenu par une minorité.

Dans la société d’aujourd’hui, force est de constater que ce que nous appelons démocratie n’en est pas une. Le pouvoir réel est toujours détenu par une minorité.

Mais, contrairement à une aristocratie traditionnelle héréditaire, l’aristocratie moderne est désormais choisie par le peuple à travers le processus électoral. Nous vivons dans une aristocratie démocratiquement représentative, le processus électoral nous permettant de nous affubler du titre de « démocratie ».

Source : Laprimaire.org, une expérience de démocratie | ploum.net

Fin d’une surveillance hertzienne incontrôlée – exegetes.eu.org

Le Conseil constitutionnel vient de rendre sa décision en réponse à la question prioritaire de constitutionnalité soulevée par les Exégètes amateurs sur la surveillance hertzienne. Reprenant nos arguments, il constate l’inconstitutionnalité de l’article L. 811-5 du code de la sécurité intérieure permettant une surveillance des communications hertziennes, celle-ci n’étant soumise « à aucune condition de fond ni de procédure » et sa « mise en oeuvre » n’étant encadrée « d’aucune garantie ». Bien que le Conse

Source : Fin d’une surveillance hertzienne incontrôlée – exegetes.eu.org

LaPrimaire.org : les candidats s’expriment sur le revenu de base – Mouvement Français pour un Revenu de Base

LaPrimaire.org est une nouvelle expérience démocratique, organisée pour faire émerger de nouvelles personnalités aux élections. Plusieurs de ces candidats parlent du revenu de base. Tour d’horizon.Alors que le débat sur le revenu de base bat son plein au sein des partis traditionnels, les candidats encore en lice sur la plateforme LaPrimaire.org entrent dans l’arène et se positionnent eux aussi sur le sujet.Notre futur Président de la République peut-il être issu d’une initiative citoyenne ? C’est en tout cas l’ambition du site LaPrimaire.org qui se présente comme une alternative aux partis classiques. Lancée en avril 2016, l’objectif de la plateforme est de proposer un candidat de la société civile à l’élection présidentielle. L’ouverture des candidatures a suscité un vif engouement : plus de 200 personnes ont déposé un dossier. Mais pour être retenu, il fallait être soutenu par un minimum de 500 personnes. Seuls 16 candidats ont réussi à passer cette étape.Il reste dorénavant douze candidats (quatre candidats ayant choisi de se retirer). La majorité d’entre eux sont favorables à l’idée du revenu de base, et même ceux qui ne sont pas encore convaincus par le concept se sont positionnés sur la question. Le revenu universel est devenu un thème incontournable pour construire un programme complet.

Source : LaPrimaire.org : les candidats s’expriment sur le revenu de base – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Les alternatives monétaires

L’économie va mal, très mal … il faut trouver une solution durable afin de résoudre ce gros problème.

La solution qui pourrait sans doute être la meilleure serait vraisemblablement la suivante :

Un Revenu De Base distribué à toutes et à tous, de la naissance à la mort, mais pas dans une monnaie « privatrice »!

Ce revenu doit être distribué impérativement dans une monnaie « libre« , c’est à dire une monnaie respectant la Théorie Relative de la Monnaie.

Pour se faire, nous pouvons utiliser l’outil libre Duniter.

Le revenu de base est un revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur une base individuelle, sans conditions de ressources ni obligation de travail, selon la définition du Basic Income Earth Network (BIEN).

Il reconnaît la participation de l’individu à la société, indépendamment de la mesure de l’emploi.

Une monnaie libre est un outil au service de l’homme, le remettant au centre de l’économie. Elle prend en compte les générations futures, et respecte les 4 libertés économiques définies dans la Théorie Relative de Monnaie.

Les monnaie libres offrent une vision plus juste et durable de l’économie : prise en compte des générations futures, valeur économique relative à chaque être humain, justice et symétrie entre les utilisateurs.

La Théorie relative de la monnaie (TRM) repose sur la reconnaissance de quatre libertés économiques, et elle aboutit au résultat qu’une monnaie libre est une monnaie fondée sur un dividende universel qui ne dépend que de la masse monétaire à l’instant considéré, du nombre d’individus membres de la monnaie et de leur espérance de vie moyenne.

Les premiers développement de la TRM (numérotés 1.0, 2.0, puis 2.718) développée par l’ingénieur Stéphane Laborde, sont préfacés par l’économiste Yoland Bresson.

Duniter permet de créer et d’utiliser des monnaies libres, respectant la théorie relative de la monnaie. Le mot Duniter regroupe à la fois un protocole de monnaie libre et un ensemble d’outils compatible avec lui.

Cette théorie démontre qu’une monnaie qui vise à respecter les libertés économiques de chaque individu doit mettre en œuvre le Dividende Universel (aka. Revenu de base). Ceci est la seule façon d’éviter les asymétries spatiale et temporelle de l’émission de la monnaie.

Il ne faut pas attendre à ce que nos « politiques » mettent en route un tel projet,  c’est toutes et tous que nous devrons nous approprier cet outil libre (ou d’autres similaires), et s’unir pour créer nos monnaies libres de demain … les exemples existent 😉


SOURCES & + d’infos @

 


BONUS @

France 2016 : bienvenue en algocrature ? : Reflets

La gouvernance algorithmique, aussi appelée algopolitique, est un nouveau mode de gestion de la société , une nouvelle manière de traiter la vie démocratique. Cette récente gouvernance politique — qui ne se nomme pas — possède de nombreux aspects inquiétants facteurs de mutation sociétale,  aspects étonnamment « non discutables » et non discutés.

Le débat sur l’algopolitique n’existe pas, puisque ces outils numériques d’aide à la décision, à l’administration, à la gestion, à la sécurisation, à la prévention, à la prédiction, se sont installés dans un premier temps illégalement, en mode furtif et au final depuis peu, sous forme déclarative : « Ces outils existent, nous en avons besoin, ils sont une aide, nous les utilisons » expliquent les responsables politiques, quand ils daignent en parler. Point.

L’ « algocrature » qui survient par la mise en place de ces outils — couplés à une mise entre parenthèse de l’état de droit — modifient de façon indéniable la vie en en société et génèrent un nouveau système politique que personne ou presque ne nomme, ni n’envisage. Un nouveau contrat social en en train de survenir, mais non-négocié. Définition, analyse et réflexions sur l’algocrature française en cours de constitution.

Source : France 2016 : bienvenue en algocrature ? : Reflets

LaPrimaire.org : une primaire citoyenne qui veut moderniser l’élection présidentielle – Politique – Numerama

LaPrimaire.org est une primaire citoyenne dématérialisée qui propose à chaque citoyen adhérant à sa charte de se présenter dans un processus de désignation dont le but ultime est une candidature à l’élection présidentielle de 2017. Comment fonctionne-t-elle ? Reportage.

Source : LaPrimaire.org : une primaire citoyenne qui veut moderniser l’élection présidentielle – Politique – Numerama